Edito

– PROCHAINE ÉDITION –

Du 05 au 11 novembre 2018

 

Le Koa Jazz Festival, festival de tous les jazz sur Montpellier et ses alentours, est très heureux de présenter sa 11èmeédition.

L’équipe du festival continue d’affirmer sa volonté de proposer une programmation éclectique, ouverte à tous, tout en restant exigeante. Et cette année encore, c’est une édition concoctée avec passion, notamment grâce à tous les partenaires qui nous font confiance dans cette aventure.

Au-delà de ces exigences, ce festival est aussi le reflet d’une nécessité ; celle d’avoir des propositions artistiques autour de jazz et des musiques improvisées durant toute l’année, surtout quand le contexte culturel actuel privilégie progressivement les festivals de printemps et d’été. Notre certitude étant que les amateurs de musiques ont besoin de nourrir leurs oreilles à chaque saison !

Cette année, notre programmation est ouverte sur le monde et met en avant les collaborations entre musiciens français et d’ailleurs. Vous aurez la chance de découvrir le quartet du saxophoniste parisien Gaël Horellou avec le légendaire batteur new-yorkais Ari Hoenig, le projet franco-malgache Gasy Jazz Project ou encore le power band Gratitude Trio, fruit d’une amitié musicale profonde entre deux amis belges et un français

Le jazz outre-Atlantique est lui aussi représenté avec le quintet du pianiste George Burton, qui rassemble à ses côtés une jeune génération de musiciens new-yorkais marqués par la veine coltranienne. Un hommage à Bill Frisell est rendu par le guitariste Hervé Duret et la projection du documentaire « A Portrait » au cinéma Utopia.

Les grandes formations ont également leur place dans cette 11èmeédition. Au programme, le Grand Impérial Orchestra, qui rassemble les forces vives du jazz français actuel, ainsi que l’orchestre éphémère Charivari, composé de musiciens de la région rassemblés grâce au réseau Occijazz.

Enfin, un point d’honneur est mis à soutenir la visibilité des artistes locaux : l’incontournable batteur Patrice Héral en solo, la jeune formation Kunzit, l’Octet la Nocturne et la Grande Formation Jazz du Conservatoire – pour que le public du festival découvre aussi bien les artistes d’ici que d’ailleurs.

Malgré tous nos efforts, le Koa Jazz Festival se voit réduit d’une quinzaine de jours à une semaine. Pour autant, cela ne viendra pas entacher le plaisir que l’on a chaque année à vous retrouver ; et surtout, n’oublions pas que le principal, c’est de continuer à exister !

Toute l’équipe du Koa Jazz Festival

Publicités