Edito

– ERRATUM –

Pour cause de changement de propriétaire, La Petite Scène ne pourra pas accueillir le concert de La Guiguinche le dimanche 19 novembre. Vous pourrez découvrir le groupe en première partie de Journal Intime Trio, le samedi 18 novembre à partir de 21h, au JAM.

 

Pour sa 10ème édition, le Koa Jazz Festival change de saison, tout en continuant de prôner sa devise : « Du jazz partout et pour tous ! ».

C’est avec une volonté renouvelée de proposer une programmation de qualité  qui s’adresse au plus grand nombre, dans les salles et dans les lieux culturels de la ville de Montpellier et sa métropole, que cette édition s’est construite.

La diversité du jazz, qu’il soit moderne ou traditionnel, groove, world ou free, constitue sa richesse et permet de toucher tout les publics. C’est pour cela que nous considérons Koa Jazz Festival, comme le festival de tous les jazz.
Cette année, vous pourrez admirer des artistes incontournables tels que le saxophoniste Thomas de Pourquery et son groupe Supersonic, la chanteuse Susheela Raman, ou le trio Journal Intime ; (re)découvrir les talentueux artistes régionaux emergents tels que le Grand Ensemble Koa, David Eskenazy Trio, Kiera Lorelle, Zylia, Mooncat, La Guiguinche et les musiciens déjà bien connus comme Gérard Pansanel et Serge Lazarévitch.

Cette dixième édition est aussi l’occasion de s’installer dans de nouveaux lieux, et découvrir de nouveaux partenaires artistiques : le Chai du Terral à Saint Jean de Védas, le Théâtre de la Vignette, La Tendresse, le musée des Moulages – avec une sieste musicale -, le cinéma Utopia – où nous proposons un documentaire sur Don Cherry – ou bien encore le café-concert de La Petite Scène… tout en restant fidèle à nos anciens partenaires tels que le Jam ou le Dôme.

En vous souhaitant le meilleur des festivals !

Alfred Vilayleck – Pour le Koa Jazz Festival

Publicités