Édition 2019

Pour sa 12ème édition, le Koa Jazz Festival vous offre une programmation de tous les jazz, autant ouverte sur le monde que sur la vitalité de notre scène locale.Notre volonté première est de continuer à impulser une dynamique autour du jazz et des musiques improvisées à Montpellier et sa métropole, grâce à la confiance que nous accordent nos partenaires, avec, cette année, une emphase sur la découverte des talents régionaux.Mais tout d’abord, nous nous réjouissons de la venue de Fred Pallem et du Sacre du Tympan, orchestre emblématique d’une génération de musiciens qui a fait le lien entre musique savante et musique populaire, récompensé aux Victoires de la Musique. Cette fois-ci, Fred Pallem illustre ses indéniables qualités d’arrangeur (les stars de la chanson française telles que MC Solaar ou Vanessa Paradis ne s’y sont pas trompées) avec l’ajout d’un quatuor à cordes, et, dessine une « Odyssée » à imaginer comme un film musical interprété par la crème des jazzmen français.Ensuite, c’est le pianiste virtuose arménien Tigran Hamasyan qui nous présente son concert en solo au Chai du Terral ; véritable prodige qui s’est illustré autant aux côtés de jazzmen en Europe et à New-York que d’artistes majeurs de world-music, tels que Dhafer Youssef. Il représente à lui seul toute une nouvelle génération qui a su faire évoluer le jazz en le fusionnant avec la musique classique, le rock, les musiques du monde, laissant ainsi intactes les mélodies et harmonies tout en développant de nouvelles formes rythmiques. À ne pas manquer.Cette année est donc dédiée aux multiples talents qui illuminent notre région : tout d’abord les toulousains Pulcinella qui, après avoir arpentés toutes les scènes européennes, présentent leur 6ème disque ; le guitariste Olivier Roman Garcia qui offre avec son trio une véritable carte du monde de leurs expériences musicales ; Funambule Trio avec le oudiste Alaoua Idir qui marient avec poésie musique improvisée et musique arabo-andalouse ; le projet dantesque No Limit de Patrice Soletti et son Electric Pop Art Ensemble, qui rassemble musiciens amérindiens du Canada et classe de jazz du Conservatoire de Montpellier ; le trio de la pianiste Sandra Cipolat, qui revisite les musiques de film et bien sûr Jovial Guiguinche qui propose une relecture des chansons d’antan à la gare de Montpellier.Enfin, projet initié par le réseau Occijazz, le GROô à pour vocation de réunir des étudiants en jazz de toute la région Occitanie sous la houlette de Fred Pallem, artiste mis à l’honneur sur cette édition. Concert qui donnera à voir la formidable vitalité des futurs musiciens de notre région.Un grand merci à tous nos partenaires et à tous les lieux qui accueillent les concerts, sans qui nous n’aurions pas le plaisir de vous proposer cette programmation.
A nous, toute l’équipe du Koa Jazz Festival, de vous souhaiter un excellent festival !